Un héros très discret

Le 29 Janvier 2021, nos deux classes ainsi que des professeurs, des journalistes et les directeurs de nos deux collèges ont écouté le récit d’un invité très spécial : Lassana Bathily. Celui qui a caché plusieurs clients de l’Hyper Casher, alors qu’ils étaient menacés par le terroriste Amedy Coulibaly le 9 janvier 2015, ne se considère pas comme un héros mais insiste pour délivrer un message de respect et d’amour de l’Autre…

Le CDI du collège Clos de Pouilly accueillait un invité très spécial ce 29 janvier : Lassana Bathily, « Le héros de l’hyper Casher », même si lui, ne se définit pas comme tel. Lassana a aidé à cacher un groupe de 6 personnes dont un bébé le 9 Janvier 2015, alors qu’un terroriste prenait en otage des clients du supermarché.

Lassana a commencé par nous raconter sa vie avant cet évènement. Il a grandi au Mali avant de venir habiter en France à l’âge de 16 ans. Son arrivée en France n’a pas été facile car il ne parlait pas français et connaissait très peu de monde. Il a tout de même pu avoir accès à une formation de carreleur, de mosaïste et de peintre. Mais il finit par travailler dans un magasin. La clientèle y est majoritairement juive alors que lui, est musulman. Ce qui ne pose de problème à personne. Il est même autorisé à partir tous les vendredis à 13 h pour aller prier à la mosquée.

Lorsque le terroriste Amedy Coulibaly fait irruption dans l’Hyper Casher, Lassana travaille au sous-sol du magasin. Il entend des bruits violents, mais pense qu’un accident de voiture a eu lieu dans la rue. Il est loin d’imaginer qu’au-dessus de lui des événements beaucoup plus dramatiques se déroulent. C’est lorsque des clients descendent le petit escalier en colimaçon qui mène à la réserve qu’il comprend que quelque-chose cloche.

Il leur propose d’abord de prendre le monte-charge qui donne sur une porte de sortie du magasin. Mais les clients, ayant peur que le bruit attire le terroriste, refusent et préfèrent se réfugier dans une chambre froide. Lassana décide de tenter sa chance et emprunte le monte-charge pour s’enfuir du magasin. Arrivé à l’étage, il se précipite vers la porte de secours, il « sent » le terroriste lui courir après, mais parvient à claquer la porte derrière lui. Sain et sauf.

La police l’interpelle sur le champ, le prenant pour un terroriste. Il lui faudra une heure et demie pour les convaincre. Il pourra alors les aider en leur donnant des renseignements précieux sur la configuration du magasin. Il avoue avoir eu très peur quoiqu’il se montra très courageux.

A la fin de son témoignage, Lassana s’est adressé particulièrement aux élèves présents en leur conseillant d’écouter leur parent et de faire du mieux qu’ils peuvent à l’école sachant qu’il n’a pas pu en profiter longtemps.

« La religion est privé mais l’amour est plus fort »

Il a tenu à nous passer un message fort : nos différences ne doivent pas nous diviser mais, au contraire, nous rassembler.

« Ce qui nous permet de vivre ensemble, c’est le respect des autres »

C’était un message très fort que M. Bathily a transmis, pourtant il répète qu’il ne se considère pas comme un héros mais comme un simple citoyen qui a fait ce qu’il avait à faire.

Nous avons été impressionnés par sa détermination qu’il a eu à vouloir aider ces otages.

Théo, Dylan, Emmy, Raman & Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s